Depuis leur création en 2013, les tables rondes Noria ont été conçues comme l’un des espaces centraux de la vie de Noria. Lieu de rencontre sur invitation, ce rendez-vous mensuel se déroule généralement à Paris. Il est l’occasion pour de jeunes chercheurs de présenter leurs travaux en cours, de partager leurs expériences, leur méthodologie de terrain, leurs techniques d’enquête et de discuter leurs hypothèses de recherche.

« Un lieu original de formation aux sciences sociales »

Les tables rondes visent à proposer hors de l’Université un cadre scientifique bienveillant afin d’échanger sur des travaux scientifiques en cours, au-delà des spécialités disciplinaires ou régionales. La place accordée à la réflexion collective est l’un des atouts de ces rencontres, où les participants échangent sur leurs objets de recherche ou leurs expériences d’enquêtes. Pour Noria, l’objectif est de valoriser la construction collective de savoir-faire liés au travail de terrain en sciences sociales. Pour les intervenants, cette participation est souvent un préalable à une publication de leurs travaux, notamment sur le site de Noria.

Les tables rondes ont été pensées comme un lieu original de formation aux sciences sociales, de la conception d’un sujet à sa publication. Ses participants s’intéressent notamment à la conduite d’enquêtes en terrains difficiles d’accès, à la circulation des concepts entre aires régionales et disciplines et aux exigences de la publication scientifique.

Organisées par Roma Casamitjana et Cléa Pineau

 

Liste des séances

2019

#53・11 juin, Wanda Spahl. Policies and practices pertaining to health needs of refugees in Vienna

#52・21 mai, Etienne Dignat. ‘Ramener les otages à la maison’ : perspectives comparées Israël-Colombie

#51・14 mai, Karim Zakhour. Democratization and Uncertainty: Young Men in Interior Tunisia

#50・23 avril, Axelle Djama. Faire la police au quotidien. Normes et pratiques de l’action policière au Somaliland

#49・9 avril, Diana Cissé. L’accaparement des terres et mobilisations sociales : une comparaison de trois mobilisations paysannes localisées en Allemagne, au Sénégal et en Colombie

#48・26 mars, Floriane Soulié. Militer au féminin pendant la guerre civile libanaise (1975-1990) : engagements des femmes aux Phalanges et Forces libanaises

#47・26 février, Anastasia Fomitchova.La ‘transition démocratique’ à l’épreuve des logiques néopatrimoniales en Ukraine

#46・19 février, Cléa Pineau. Présentation de sa thèse [réservée aux membres Noria]

#45・22 janvier, Adrien Nonjon‘Corps National’ : anthropologie et pratiques sociales du sport au sein de l’extrême-droite ukrainienne

2018

#44・18 décembre, Léonard Colomba-Petteng. Une approche sociologique des missions européennes de réforme du secteur de sécurité au Mali et au Niger

#43・22 novembre, Doris Buu-Sao. Indigènes, entrepreneurs et ouvriers (issu de son projet d’ouvrage, Le capitalisme au village. Entreprises, indigènes et Etat en Amazonie)

#42・18 octobre, Camille Abescat. la décentralisation en Jordanie : le cas de la municipalité de Zarqa

#41・27 septembre, Lola Guyot. Les mobilisations de la diaspora tamoule sri lankaise: du soutien à l’insurrection aux politiques d’exil

#40・19 juin, Piero Tellerías. Le sens pratique de la fiction : Projet Kokoronokea (2014-2018)

#39・16 mai, Théotime Chabre. L’internationalisation dans un État non reconnu : retour sur un travail de terrain auprès des universités en « République Turque de Chypre du Nord »

#38・12 mars, Lucie Laplace. La gestion des migrations forcées en Amérique latine : un modèle de gouvernance ‘progressiste’

#37・8 février, Parand Danesh. L’iconographie martyropathe de la guerre Iran/Irak et son impact sur l’imaginaire collectif des artistes iraniens

#36・4 janvier, Camille Boullenois. Entrepreneuriat et mobilité sociale en Chine rurale depuis 1978

2017

#35・14 novembre, Tanguy Quidelleur. L’explosion des groupes Koglweogo au Burkina Faso : structuration et rationalisation d’un mouvement d’autodéfense dans un contexte de montée de la violence

#34・17 octobre, Kamina Diallo. Modalités de bureaucratisation de la société ivoirienne dans le cadre du post-conflit

#33・7 juin, Adrian Foucher. Les effets locaux et régionaux de « l’accueil »des Syriens en Turquie dans les provinces de Gaziantep, du Hatay, d’Izmir et d’Istanbul

#32・24 mai, Adèle Blazquez. Les contraintes de l’ethnographie

#31・4 mai, Yohanan Benhaim. présentation de sa thèse [réservée aux membres Noria]

#30・20 janvier, Xavier Guignard. Enquêter sur les élites politiques : éthique, conduite et techniques de terrain. Un retour d’expériences palestiniennes

2016

#29・20 octobre, Camille Popineau. Gouverner en guerre civile : sociologie des acteurs de l’administration rebelle dans le Nord ivoirien (2004-2011)

#28・14 juin, Lola Guyot. Les diasporas comme acteurs politiques indépendants :la diaspora tamoule sri lankaise

#27・24 mai, Cindy Morillas. Différenciations des formes de contrôle et de violence: le cas de l’État camerounais vis-à-vis des mouvements étudiants

#26・21 avril, Lucie Laplace. Les populations colombiennes réfugiées en Équateur: paroles de femmes bénéficiaires de programmes d’aide

#25・24 mars, Paul Grassin. Les conditions d’émergence et de mise en pratiques de la critique sociale et de la contestation au Malawi

#24・23 février, Giovanni Zanoletti. Dissidence politique et modèles de domination au Mali

2015

#23・17 décembre, David Picherit. Le maniement des outils et négocier sa position: travail et politique en Inde du sud

#22・10 décembre, Tony Rublon. Travailler sur l’histoire politique en contexte autoritaire : exemple de la Turquie de 2015

#21・6 octobre, Gabrielle Angey. Le mouvement turc de Fethullah Gülen en Afrique

#20・15 septembre, Tomas Ayuso. Migration, militarization and criminal violence in Honduras

#19・21 mai, Pierre France. L’État libanais a-t-il disparu pendant la guerre civile ?

#18・30 avril, Maaï Youssef. Les migrants syriens en Égypte

#17・13 mars, Mathilde Allain. Les mobilisations des organisation paysannes colombiennes pour la défense de territoires en contexte de conflit

#16・5 février, Charlotte Thomas. Sociologie des migrations en Inde

#15・15 janvier, Adèle Blazquez. Les dispositifs d’enquêtes au Mexique

2014

#14・3 décembre, Pauline Blistène. Les représentations fictionnelles dans la lutte contre le terrorisme des États-Unis post 11 septembre

#13・30 novembre, Claude Mbowou. Contestation de l’État dans le bassin du Lac Tchad

#12・13 novembre, Arthur Quesnay. La crise irakienne et les sciences sociales

#11・5 novembre, Pauline Blistène. La construction filmatographique du mythe américain

#10・31 octobre, Yoletty Bracho. Retour de terrain au Venezuela, la construction de l’État par le bas

#9・20 octobre, Claude Mbowou. La clandestinité du chercheur sur son terrain : réflexions méthodologiques

2013

#8・21 novembre, Arthur Quesnay. Ingérences transnationales et régionalisation du conflit nord-irakien

#7・11 novembre, Denia Chebli. La genèse du MNLA

#6・8 octobre, Claude Mbowou. Enjeux sécuritaires dans le bassin du lac Tchad

#5・12 septembre, Adèle Blazquez. La violence dans le nord du Mexique : le cas des cartes du Sinaloa

#4・5 juillet, Yohanan Benhaim. Les transformations de la politique étrangère turque dans la Région autonome du Kurdistan d’Irak

#3・11 juin, Adam Baczko. Les impacts institutionnels des premiers mouvements populaires pacifiques en 2011 en Syrie

#2・29 mai, Xavier Houdoy. Le rôle des états fédérés dans l’élaboration de la politique étrangère indienne envers la Chine

#1・25 avril, Romain Le Cour Grandmaison.  Les dispositifs d’enquêtes au Mexique